A peine la journée commencée et ... il est déjà six heures du soir.

 

A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi. ... et le mois est déjà fini... et l'année est presque écoulée

 

... et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.
et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...

 

N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...Mettons de la couleur dans notre grisaille...

 

Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs. Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité

de ce temps qui nous reste. Essayons d'éliminer les "après" ...Je le fais après ... > Je dirai après ... > J'y penserai après ...
On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous. Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que : après, le café se refroidit ... après, les priorités changent ...après, le charme est rompu ...après, la santé passe ...après, les enfants grandissent ...après, les parents vieillissent ...
après, les promesses sont oubliées ...après, le jour devient la nuit ...après, la vie se termine ...Et après c’est souvent trop tard.... Alors...

Ne laissons rien pour plus tard...Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments, …les meilleures expériences,
les meilleurs amis,la meilleure famille...Le jour est aujourd'hui...L'instant est maintenant...

Nous ne sommes plus à l'âge où nous pouvons nous permettre de reporter à demain ce qui doit être fait tout de suite.

JACQUES PRÉVERT

 

merci à Maïté

un petit retour en  arrière de Marie-Thérèse

Nés entre 1934 et 1960 Nous sommes les derniers dinosaures.!

Allez, on fait un petit tour dans le passé avec ces expressions que plus personne (ou presque) n'utilise. Et vous...?

 

Ma grand mère disait :

- vla-ti-pas

- T'es fagoté comme une as de pique.

- Tu risques de te casser la margoulette !

- Ne te monte pas le bourrichon !

- T'es pas en sucre !

- On va pas attendre jusqu'à la Saint-glinglin quand même ?

- Il n'y a pas le feu au lac !

- C'est kif-kif bourricot !

- Je vais aller faire les commissions.

- Ça ne tombera pas plus bas ! (quand c'est à terre)

- Il n'y a pas de petites économies.

- On n'est pas sortis de l'auberge.

- N'en fais pas tout un fromage !

- Regarder une page de réclame.

- Ne mets pas la charrue devant les bœufs.

- Il a pris la poudre d'escampette.

- Il est beurré comme un Petit Lu !

- Elle a vu le loup !

- Faire une tête de six pieds de long.

- On n'est pas aux pièces.

- Ça ne fait pas un pli.

- Tu files un mauvais coton.

- Brûler la chandelle par les deux bouts.

- Je t'ai payé rubis sur l'ongle.

- À la bonne franquette.

- Parlons peu mais parlons bien.

- Faut pas pousser Mémé dans les orties.

- Cà fait ni une ni deux.

- Péter plus haut que son cul.

- Pas la peine de chercher midi à 14h.

- Il a une descente que j'aimerais pas remonter à vélo.

 

Nous, les gens nés entre 1935-1960 sommes les bienheureux ... Notre vie en est une preuve vivante.

 

- En jouant et en faisant du vélo, nous n'avons jamais porté de casque.

- Après l'école, nous allions jouer jusqu'au crépuscule, nous n'avons que peu regardé la télé.

- Nous avons joué avec de vrais amis, pas des amis sur internet ou facebook

- Nous ne sommes jamais tombés malades en buvant dans le même verre avec nos amis.

- Nous n'avons jamais pris de poids en mangeant des assiettes de pâte tous les jours avec ou sans gluten (nous ne savions pas ce qu'était le gluten.

- Rien n'est arrivé à nos pieds malgré l'errance aux pieds nus.

- Nous n'avons jamais utilisé de compléments alimentaires pour rester en bonne santé.

- Nous avions l'habitude de créer nos propres jouets et de jouer avec ceux-ci.

- Nos parents n'étaient pas CRESUS. Ils nous ont donné l'amour...pas le matériel.

- Nous n'avons jamais eu de téléphone portable, de DVD, de console de jeux, de Xbox, de jeux vidéo, d'ordinateurs personnels, d'Internet, de chatt.

- Nous rendions visite à nos amis sans y être invités et avons partagé et apprécié la soupe avec eux.

- Nos parents vivaient à proximité pour profiter du temps passé en famille.

- Nous avons pu avoir des photos en noir et blanc, mais vous pouvez trouver des souvenirs colorés par nous dans ces photos.

- Nous sommes une génération unique et la plus compréhensive, car nous sommes la dernière génération à écouter ses parents ...

- Et nous sommes aussi les premiers à avoir dû écouter leurs enfants.

- Nous sommes une édition limitée !

- Profitez vite de nous, profitez de notre mémoire

- Nous sommes des Trésors de l'humanité appelés à disparaître.

Portez vous bien!

Un texte bien en phase avec les "potes-âgés": Fruits et légumes ....... 🍏🍐🥬🥔🍅🍑

 

Avant d’être réduit en Fruits ou en Légumes, comme je ne suis pas bête comme Chou avec un Pois Chiche dans la tête, j'ai décidé de vous raconter des Salades et de ramener ma Fraise.

Alors pour se fendre la Pêche et vous donner la Patate, je vais appuyer sur le Champignon avant de manger les Pissenlits par la Racine.

Aujourd'hui un Virus nous oblige à faire le Poireau chez nous, afin de nous éviter de prendre une Châtaigne avec ses effets qui pourraient nous transformer en Asperge.

Comme je suis une bonne Poire, je fais comme tout le monde et pour éviter de prendre une Prune, je reste en confinement.

Même si ce n'est pas la fin des Haricots, en regardant tous les jours des Navets à la télévision, je ne vois pas pourquoi des espèces de Cornichons qui ont du Blé, vont décider de nous mettre en rang d'Oignons.

Avant de ne plus avoir un Radis et de retrouver un monde sans Oseille, je pense qu'il ne faut pas se prendre le Chou et que le Covid 19 n'est pas la fin des Haricots, surtout avec toutes les gros Légumes qui décident pour nous...

Ces politiciens nous disent que pour les potes âgés, les Carottes sont cuites, et que si nous bougeons hors de chez nous, le panier à Salade viendra nous récupérer car on n'applique pas leurs règles à la Noix.

Alors avant de nous faire tomber dans les Pommes ou de nous réduire en vieilles Patates, moi qui n'ai pas un cœur d'Artichaut, qui a toujours écrit dans ma feuille de Chou, je demande aujourd'hui de couper la Poire en deux.

Donc stop à l'isolement, retrouvons la Banane en sortant, car il faut bien mettre du beurre dans les Épinards, si nous continuons, notre vie ne va bientôt plus valoir une Cacahuète...

 

merci Marie-Thérèse pour l'envoi

 


C 'ÉTAIT il y a UN SIÈCLE !   de Pierrette&Michel



envoyé par Jacqueline


 Le pistolet des pompes à essence est dangereux !!!

 

 

- Tu seras encore moins content(e) de faire le plein après avoir lu ça:

 

Sais-tu que l'objet le plus sale susceptible de porter les germes et virus les plus dangereux est : le pistolet... de la pompe de la station-service?

Bien plus sale que les toilettes, les écrans, les claviers etc, car ils ne sont jamais nettoyés !!! Utilisés par on ne sait qui après avoir fait on ne sait quoi

 

Désormais pense bien à mettre un gant ou protéger tes mains avec un chiffon ou sopalin, et aussi te les nettoyer au gel avant de reprendre le volant...

 

Fais suivre, ça pourra peut-être contribuer à éviter quelques infections. Entre autres la covid en ce moment...

Il est surprenant qu'aucune sensibilisation ne soit lancée à ce sujet...

 


Le CV du Professeur Didier Raoult

 

CURSUS UNIVERSITAIRE ET DIPLOMES

 

Doctorat en Médecine (25 Mars 1981)

 Diplôme d'Université de Médecine Tropicale, Marseille, 1980-1881

 C.E.S. Bactériologie-Virologie clinique, 1981

 C.E.S. Diagnostic biologique parasitaire, 1982

 Cours de Bactériologie systématique de l'Institut Pasteur, 1983-1984

 Diplômes de l'U.S. Department of Health and Human Service (Center for Disease Control - Atlanta

 U.S.A.) : Principles of Epidemiology, 1983

 Communicable Disease Control, 1984

 Spécialiste de Médecine interne, 1984

 Cycle de Biologie Humaine

 Certificat-Bactériologie-Virologie générale, 1981

 Certificat de Pharmacologie générale, 1983

 Equivalence de Maîtrise, 1981

 AEA de Bactériologie, (Montpellier 1982)

 DERBH Montpellier, 1983 (Etude épidémiologique et sérologique de la Fièvre Boutonneuse

 Méditerranéenne)

 Doctorat d'Etat en Biologie Humaine : Nouveaux aspects cliniques, biologiques, physiopathologiques et épidémiologiques de la Fièvre Boutonneuse Méditerranéenne. Mise au point et applications de nouvelles techniques sérologiques (Montpellier 21 Mai 1985).

 

 TITRES ET FONCTIONS UNIVERSITAIRES

 Assistant des Universités, 01 Avril 1984,

 Maître de Conférence des Universités : 1986,

 Professeur des Universités : 1988,

 Professeur de première classe : 1995,

 Professeur Classe exceptionnelle 1er échelon : 2000,

 Professeur Classe exceptionnelle 2ème échelon : 2003

 FONCTIONS HOSPITALIERES

 Interne des Hôpitaux de Marseille : 1er Octobre 1978, 1er Avril 1984.

 Assistant des Hôpitaux : 1er Avril 1984.

 Praticien Hospitalier, de Bactériologie-Virologie, 1986.

 Chef de Service : Laboratoire de Bactériologie-Sérologie Hôpital de la Conception, Marseille, 1989.

 Chef de Service : Laboratoire de Bactériologie-Virologie, Hôpital de la Timone, Marseille, 1991.

 PRIX ET DISTINCTIONS NATIONAUX

 Prix Léon Isemein, (Marseille), 1983.

 Prix Nourri - Lemarié, (Médecine Tropicale France), 1985.

 Prix de l'Association des Chefs de Travaux, ( Marseille), 1986.

 Prix Science et Défense, (France), 1996.

 Prix Piraud, (fondation médicale de France), 1997.

 Prix Jean Valade, (Fondation pour la Recherche), 2003

 Prix du Rayonnement international (Festival des Sciences) (Marseille), 2003.

 Lauréat régional des trophées INPI de l’innovation, France, 2006

 Prix de l’Académie Nationale de Médecine, Eloi Collery, 2009

 

 INTERNATIONAUX

 Dénomination d'un genre (Raoultella) de bactéries pathogènes pour l'homme et les plantes, 2002.

 Prix des Sciences Médicales d'Outre Mer, (Académie Royale de Belgique), 2002.

 Prix d'excellence de l'European Society for Clinical Microbiology and Infectious Diseases, (Europeen), 2002.

 E. Gardner King Memorial lecture Edmonton, (Canada), 2002..

 Joseph E. Smadel lecture, Infectious Diseases Society of America, (San Diégo), (USA), 2003.

 Fred Soper Lecture (American Society for Trop Med Hyg) Washington, 2005.

 Médical Grand rounds, 6 th International Conférence Northwesteren Memorial Hospital in Chicago, (USA) octobre 2005

 Médical Grand Rounds, Medical School, Standfort, (USA) septembre 2006

 Médical Grand Rounds, Massachussets General hospital , Boston (Massachussets,USA), 2006

 Distinguished lecture at Washington State University “genomic of rickettsia”, Pullman (Washington, USA), 2006

 Introduction lecture (Société Américaine de microbiologie) ICAAC, Chicago, 2007

 Sackler Lecturer award, University of Tel Aviv, Israel, 2007-2008

 Khwarizmi International Award (KIA), Téhéran, IRAN, 2009

 

DECORATIONS

 Chevalier de l'Ordre National du Mérite. 8.5.1995.

 Médaille d'argent du Service de Santé des Armées : 12.1997.

 Médaille d'honneur de la ville de Marseille : 7-2000.

 Chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur. 1.1.2001.

 Chevalier des Palmes Académiques : 14.07.2003

 Médaille d’argent du Ministère de la Jeunesse et des Sports (2005)

 2008. Découverte d’un virus géant : Mamavirus, classée 33ième sur 100 au top de l’histoire de la science (revue Discover : Science, Technology and the Future) janvier 2009.

 STAGES ET MISSIONS

 stage au Center for Disease Control. Atlanta U.S.A., Branche des zoonoses (Dr. J.E. Mc DADE) 1 mois, Octobre 1986.

 Stage au Naval Medical Research Institute. Bethesda U.S.A., Rickettsial Branch, (Dr. G.A. DASCH) 6 mois, du 01.09.1985 au 01.03.1986.

 Mission au Brésil (organisée par la Ville de Marseille) Diagnostic biologique des Leptospiroses au cours de l'inondation de Rio de Janeiro (Février 1988). Isolement de 16 souches de Leptospires.

 Mission en U.R.S.S. (organisée par l'Académie des Sciences d' U.R.S.S.), Mai 1990. Exploration d'une nouvelle maladie (Astrakhan fever), isolement postérieur d'une nouvelle espèce de rickettsie.

 Mission à Goma (Zaïre) organisée par l'OMS, en Août 1994. Recherche d'une épidémie de typhus, (isolement d'une nouvelle espèce de Stenotrophomonas).

 Mission au Burundi organisée par l'OMS, en Février 1997. Investigation d'une épidémie de typhus, identification de la plus grande épidémie de typhus dans le monde depuis 50 ans.

 Mission au Pérou en Mars 1998, organisée avec les services de santé du Pérou, investigation d'un nouveau foyer de Verruga peruana et d'une épidémie de typhus.

 Mission à Genève (OMS) organisation de la lutte contre les filarioses par le traitement des symbiontes (Wolbachia). Décembre 1999.

 INSCRIPTION A DES SOCIETES SAVANTES

 Société de Pathologie exotique, 1978.

 Société de Pathologie infectieuse de Langue Française, 1981.

 Société Française de Microbiologie, 1984.

American Society for Rickettsiology, 1984.

 American Society for Microbiology, 1984.

 American Society for Infectious Diseases, 1990.

 European Society for Clinical Microbiology & Infectious Diseases, (ESCMID) 1992.

International Society for Infectious Diseases, (ISID), 1995.

 American Academy of Microbiology, 2004

 Etc.

 

Bref !!un rigolo pour les bobos!! honte à eux!

 Et dire qu'il y a des médecins dans le service de BFM TV qui veulent lui donner des leçons.

 Sans parler des journalistes qui le font passer quotidiennement pour un con...

envoyé par Marie Odile


Blagounette de Jacqueline

Cela faisait un certain temps que je soupçonnais ma femme d'avoir une relation extra conjugale.

 

Je suis donc rentré chez moi à l'improviste et je l'ai trouvée complètement nue sur le lit
J'ai immédiatement fouillé tout l'appartement pour trouver le coupable. En vain !

 Et puis je me suis souvenu qu'habitant au 15ème étage nous avions un petit balcon.

J'ai ouvert la porte-fenêtre et c'est là que j'ai vu cet homme, suspendu dans le vide et s'agrippant à la rambarde du balcon.

 Je lui ai piétiné les mains pour qu'il tombe mais il tenait bon. Alors je suis parti chercher un marteau.

 À grands coups sur chaque main, il a fini par lâcher prise.

  Mais un arbre a amorti sa chute.

  Voyant qu'il bougeait encore, j'ai attrapé une armoire et je l'ai balancée sur l'individu.

 

 L'effort a été si violent que j'ai succombé à une crise cardiaque. Et donc me voilà...

Ah bon ? " répond Saint Pierre, passionné "C'est bon, vous pouvez entrer au Paradis !

 

Un second homme se présente peu après et commence à raconter l'histoire de sa mort à Saint-Pierre : Voyez-vous, j'étais en train de repeindre mon balcon au 17ème étage.

 Mon tabouret a vacillé et j'ai basculé dans le vide. Mais j'ai eu la chance de pouvoir me rattraper à un balcon deux étages plus bas.

 

Je pensais être sauvé mais le propriétaire du balcon a commencé à me piétiner les mains, puis à me casser les doigts à coups de marteau.

 Il était fou ce type, furieux que je m'accroche à son balcon.

Et pire, lorsque j'ai lâché prise, comme je ne suis pas mort tout de suite, il m'a balancé une armoire sur la tête pour m'achever ... un vrai dingue !

  Oui, j'ai entendu parler de cette histoire, vous pouvez entrer au Paradis ...

  Un troisième homme arrive et déclare à St Pierre :

  Moi, j'ai rien compris, franchement, je ne sais pas comment tout ça est arrivé.J'étais dans une armoire...

 

 Ça va dit St Pierre, je connais la suite !

 

 

 

Sans commentaires ... merci André

vidéo envoyée par Didier


Robert et Raymond

Robert et Raymond profitent de leurs vacances pour se rendre à Chamonix et tenter une ascension difficile.

Malheureusement, lorsqu’ils arrivent, la tempête est telle qu’ils sont contraints de se réfugier dans le premier chalet venu.

Coup de chance, la maison est splendide. Mais la jolie femme qui les accueille leur précise aussitôt :  » Je suis veuve, vous comprenez que je ne peux pas me permettre de vous laisser passer la nuit chez moi. Les voisins jaseraient… »

Robert répond :  » Pas de problème, nous passerons la nuit dans la grange si vous nous y autorisez. »

Neuf mois plus tard, Robert passe un coup de fil à son ami Raymond :

  • Raymond, tu te souviens de cette nuit à la montagne où nous avions du dormir dans la grange ?
  • Ouais… Je me souviens.
  • Tu te rappelles de la jolie maîtresse de maison qui nous avait accueillis…
  • Ouais…
  • Par le plus grand des hasards, tu ne te serais pas levé pendant que je dormais pour aller rejoindre cette femme dans son lit ?
  • J’ai bien peur que si…, répond Raymond inquiet…
  • Et tu ne lui aurais pas dit que tu t’appelais Robert et non pas Raymond… ?
  • J’ai bien peur que si…, répond-t-il, rouge de confusion.
  • Eh bien je te remercie car elle vient de mourir et de me léguer toute sa fortune…

vidéo envoyée par Gérard

Un clodo arrive devant le parlement belge et gare son vélo.
    

Aussitôt un policier de service arrive et lui dit:
   

Vous ne pouvez pas laisser votre vélo ici, Vous êtes devant le parlement belge.
    

Ici passent, le 1er ministre, les ministres, les parlementaires et de nombreuses personnalités politiques » 

 Le clochard le toise de la tête aux pieds et répond :
    

T’inquiète pas je vais mettre un cadenas !

blagounette de Gérard



Marie Odile vous invite....

Invitation fêtes de fin d'année ...

 

 

 

C'est une solution

 

 

Il semblerait que l'on ait le droit d'être 6 pour le souper de Noël, mais on peut être 30 à des funérailles...

 


> J'ai donc la triste nouvelle de vous dire que ma dinde n'a pas survécu à cette pandémie.
> Alors, vous êtes invités à ses obsèques.

 

 

 

> L'exposition du corps se fera le 24 décembre et durera jusque tard dans la soirée pour nous laisser le plus de temps possible avec la défunte afin d'apprécier les bons souvenirs qu'elle nous laisse.

 

> Nous organiserons une semaine de veilles et de repos, puis ferons ses funérailles le 31 décembre en soirée.

 

> Ensuite, nous nous rejoindrons pour nous rappeler les bons moments avec elle.

 

> Merci pour elle...

 


Ps : Apportez votre vin ! Rien que du bon !!

 

André vous adresse


La prochaine Saint Sylvestre !